On parle de nos anecdotes professionnelles et de l’arrivée du « iel » | Chronique d’une Sans Emploi Fixe |41

17h05. Voilà seulement que je m’aperçois de l’heure. Il est temps que je termine et que je lève le camp. En sortant du bâtiment, je suis touchée par la fraîcheur de l’air. Encore une fin de journée où il vaut mieux que j’enfile mes gants pour conduire ! Sur le chemin, malgré le brouillard épaisContinuer la lecture de « On parle de nos anecdotes professionnelles et de l’arrivée du « iel » | Chronique d’une Sans Emploi Fixe |41 »

Nouveau job parmi les bouquins et une belle motivation| Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 40

Je suis assise à mon bureau… mais cette année, c’est un autre bureau. Seule dans une grande salle, avec pour seule compagnie des bouquins, certains très anciens. Et parfois une collègue ou l’autre, il faut bien l’avouer, qui vient vérifier que je m’en sors à mon nouveau poste. Ce sont les premiers jours mais celaContinuer la lecture de « Nouveau job parmi les bouquins et une belle motivation| Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 40 »

Quand la vie te surprend avec un revirement de situation professionnelle | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 39

Assise à mon bureau, je termine de relire ce qui sera probablement mon dernier magazine. L’écran de l’ordinateur devant moi reflète la lumière extérieure : aujourd’hui, c’est une belle journée ensoleillée. Tôt ce matin, le ciel s’est paré de plusieurs couleurs de l’arc-en-ciel avant de rester sur un bleu clair limpide, quasi sans nuage. Associée àContinuer la lecture de « Quand la vie te surprend avec un revirement de situation professionnelle | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 39 »

Noël et ses remises en questions professionnelles | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 38

Tout juste rentrée d’une dernière interview en début de soirée, j’ouvre la porte de ma voiture. Il n’est pas si tard mais il fait déjà noir. Mon sac isotherme et mon mug de Noël à la main, je respire la fraîcheur de l’hiver. Une petite pointe de feu de bois est aussi perceptible dans l’air.Continuer la lecture de « Noël et ses remises en questions professionnelles | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 38 »

Du flou et des plans B pour 2022 ? | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 37

Je suis au volant de ma voiture, tremblant un peu. Les larmes perlent sur mes joues mais je ne suis pas triste. Je suis bouleversée et exténuée. Tout allait bien jusque là. Tout à coup, j’ai craqué. Je n’ai pas vu venir le coup de stress qui a joué le rôle de goutte faisant déborderContinuer la lecture de « Du flou et des plans B pour 2022 ? | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 37 »

Le chat, les annulations et les jobs alimentaires | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 35

Marchant quelques pas dehors, j’hume un instant l’air frais. Le ciel est d’un bleu clair éclatant et cela fait plaisir à voir. Cette bonne humeur m’accompagne alors que j’entre dans ma maison. La porte à peine ouverte, j’entends déjà le chat accourir. Il apparaît rapidement dans le hall d’entrée, me regardant de son air intriguéContinuer la lecture de « Le chat, les annulations et les jobs alimentaires | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 35 »

Des moustaches, des relevés archéologiques et deux mi-temps | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 34

On est milieu de semaine, mon premier mi-temps se termine. Vérifiant que tout est en ordre avant de lever le camp, je range mes affaires. Mon cerveau passe en revue les différentes tâches que je compte finaliser quand même en soirée et celles que je pourrai gérer la semaine suivante…

Agir au cœur du rush et du changement | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 33

Debout, face à la fenêtre, mes yeux se perdent dans le ciel bleu, à peine parsemé de nuages. Dehors, l’air est frais, presque piquant. Il faut dire qu’il gèle depuis quelques jours… Mais l’horizon est dégagé et le soleil illumine les bâtiments alentour. C’est une belle lumière qui donne de l’optimisme.

Être le personnage de ton film & faire partie d’une famille professionnelle | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 31

Posée dans le fauteuil, le carnet sur les genoux, je note quelques idées pour un article. Une ébauche de fil conducteur se dessine. Sur la table du salon, un verre d’eau est posé à côté d’un paquet de spéculoos sans gluten. Alors qu’une vieille série passe sur l’écran de la télévision, j’entame un mindmap pourContinuer la lecture de « Être le personnage de ton film & faire partie d’une famille professionnelle | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 31 »

La ténacité des super héros et la réactivité au rayon charcuterie | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 28

Confortablement posée dans le divan, pelotonnée contre mon compagnon, je suis captivée par Black Widow. Pour la deuxième fois. Et j’adore toujours autant. C’est dans ces soirées tranquilles à deux qu’on apprécie vraiment d’avoir les mêmes goûts en matière de films et séries. Notre style de prédilection ? Les super héros, les vrais, ceux quiContinuer la lecture de « La ténacité des super héros et la réactivité au rayon charcuterie | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 28 »

La passion sur une odeur d’hiver… | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 27

Hier, je vous parlais de l’automne et de la pression que l’on peut ressentir en observant le temps passer. Ce matin, il fait 6 degrés à l’extérieur. Les vitres de ma maison sont recouvertes de condensation. En mettant le nez dehors, je respire l’air frais et devine une odeur familière. Vous savez quoi ? ÇaContinuer la lecture de « La passion sur une odeur d’hiver… | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 27 »

La rage d’avancer | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 26

Voilà l’automne et disons-le platement, cela fait un mois et demi que je suis au chômage à mi-temps. J’ai pu rédiger quelques publications en freelance (merci Smart) mais grosso modo, c’est calme. Et j’ai la rage. J’ai la rage d’avancer, la rage de mettre en place toutes mes idées pour continuer à vivre de ceContinuer la lecture de « La rage d’avancer | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 26 »

Je suis slasheuse… mais ça veut dire quoi ? | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 25

Confortablement assise dans un fauteuil, la tablette sur les genoux, je regarde par les baies vitrées du garage. Les voitures défilent à toute allure devant le bâtiment. Tandis que j’attends que le garagiste change les freins de mon auto, je songe aux différentes tâches de ma to-do liste… Si on résume, il y a duContinuer la lecture de « Je suis slasheuse… mais ça veut dire quoi ? | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 25 »

Toutes ces interactions avec les gens au boulot… | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 24

Les coudes posés sur le bureau, le menton appuyé sur les doigts, j’écoute mes collègues parler. Comme toujours, les sujets diffèrent. Certains discutent de projets en cours pour les clients. D’autres mentionnent ce qu’ils ont regardé dernièrement à la télé ou ce qu’ils ont fait la veille. Cette ambiance conviviale et professionnelle en même temps,Continuer la lecture de « Toutes ces interactions avec les gens au boulot… | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 24 »

Bref, je n’aime pas les entretiens d’embauche 2 | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 23

Légèrement affalée sur ma chaise de bureau, la nuque contre l’appuie-tête, je repense à mes premiers entretiens d’embauche. Je vous en ai parlé la semaine dernière. Quand je suis songeuse ainsi, mon pouce et mon index se baladent souvent le long de ma mandibule, glissant sur les zones lisses de ma peau, triturant un peuContinuer la lecture de « Bref, je n’aime pas les entretiens d’embauche 2 | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 23 »