Pourquoi voyager seul(e) est important ?

Il y a quelques temps je me suis remémoré de bons (et moins bons xD) souvenirs de voyages pour expliquer à Hostelworld sur Twitter comment voyager seule a changé ma vie.
Plusieurs de mes amis m’ont confié ne pas être à l’aise avec l’idée de voyager seul(e). Souvent, ils cherchent quelqu’un avec qui faire ces voyages dont ils rêvent. J’en profite donc pour partager mes expériences et tenter de montrer que voyager seul(e) est une opportunité rare de la vie qu’il faut saisir sans attendre, surtout lorsque l’on ne se connaît pas très bien.

Pourquoi est-il bon de se perdre ?

Pour mieux vous connaître !

Il y a plusieurs façons de réagir quand on se perd :

  • Paniquer, laisser place au désespoir. C’est une réaction humaine simple qui arrive surtout les premières fois où l’on se retrouve seul(e) et perdu(e).
  • Demander son chemin à un passant, si on ose… l’ego et la fierté peuvent être gênants pour ça.
  • Continuer à se balader en espérant que son instinct va trouver une solution.
  • Essayer d’identifier une direction suffisamment peuplée et trouver éventuellement des panneaux de signalisation qui vous disent quelque chose. Cette stratégie peut vous amener à suivre des gens, en espérant qu’ils ne rentrent pas chez eux et qu’ils ne vous remarqueront pas. Cela peut vous mener à vous éloigner de votre but, mais pas toujours.
  • etc.

Personnellement, j’ai tendance à mélanger les stratégies « instinct » et « réflexion d’après les gens que je croise ». Je finis toujours par retrouver mon chemin. 

Voyager solo m’a fait réaliser à quel point je n’aime pas demander de l’aide à n’importe qui, surtout tant que je crois que je peux gérer moi-même. C’est un trait de ma personnalité que je sais mettre entre parenthèses si nécessaire depuis que je me suis rendue compte que je fonctionnais comme ça.

Et vous, que faites-vous quand vous vous perdez ?

Se perdre est quasi inévitable en voyage, ne fut-ce que pour quelques brefs instants. Si vous ne vous êtes jamais perdu(e)s, vous êtes probablement passés à côté de quelque chose ! Cette étape est importante car :

  • elle défie votre égo, 
  • vous sort de votre zone de confort et
  • vous pousse à prendre des mesures pour vous rassurer.

Quelle est VOTRE façon de gérer les « situations-problèmes » ?

À force de devoir résoudre des situations vous-mêmes, vous êtes sûrs d’en apprendre plus sur vous, vous améliorez et prendre peu à peu confiance en vous.


Apprendre à oser

Lors de tous vos voyages, même accompagnés, vous vous retrouvez à devoir oser plus qu’au quotidien.

Oser
, c’est faire preuve d’adaptabilité et se permettre de résoudre des problèmes ou des questions parfois plus vite que d’accoutumée. 

En plus, oser, c’est comme se perdre : au final, vous pouvez découvrir des endroits insolites, pittoresques et inconnus. Vous pouvez prendre conscience de ce qui existe en dehors de votre zone de confort (hébergement, activités habitudelles, etc.) et résoudre des « mystères ».


Apprendre à mieux se connaître en solo

Voyager n’est pas toujours reposant. C’est même stressant d’une certaine façon : être à l’heure pour prendre l’avion ou le train, passer la sécurité, trouver quelque chose à manger à l’heure où les restaurants ou magasins sont ouverts, trouver son hôtel, s’y retrouver dans les transports en commun ou trouver un moyen d’expliquer où on veut aller à un conducteur de taxi…

Ces petits stress ne sont pas très différents de ceux que nous expérimentons au quotidien…! Pourtant, ils en effrayent plus d’un. Et cela effraye d’autant plus quand on est seul(e)… Pourquoi ? Bien souvent, les personnes qui n’aiment pas voyager seules ont déjà du mal à rester seules dans leur vie.

D’après mon expérience, apprendre à vivre avec soi est hyper important, avant de construire quoique ce soit. Les voyages en solo peuvent fournir de grandes opportunités pour apprendre à mieux se connaître.

Une des clés dans cet apprentissage de vous-même est d’être particulièrement gentil avec vous-même ! Vous êtes coincés dans le voyage de la vie avec vous-même, il n’y a aucune raison de vous punir et vous torturer pour des choses que vous ne faites pas bien durant toute cette vie. Si vous voyez ce que vous faites mal, c’est déjà très bien. Profitez-en pour aller de l’avant. Si vous savez changer les choses qui vous font vous critiquez, changez-les. Si vous ne savez pas les changer, acceptez-les. Et aller de l’avant.

C’est la même chose pour les voyages. Chacun de vos actes peut être une bénédiction qui va vous dire « cool, tu gères » ou « mais qu’est-ce que tu fous, t’as raté sur ce point-là ». Dans les deux cas, ce sont des bénédictions car cela vous permet d’avancer et de vous prouver à vous-mêmes que vous êtes quelqu’un avec qui cela vaut la peine de prendre du temps pour vous faire plaisir et voyager. Car, dans les deux cas, vous vous approchez de l’efficacité et du bien-être…

Chercher à se sentir bien en toutes circonstances

À ce propos, il est très important de porter son attention sur tout ce qui peut vous faire plaisir, vous mettre à l’aise.

Exemple :

À mon arrivée à Porto, juste en sortant du métro qui m’a emmené depuis l’aéroport jusqu’au « centre-ville », je me suis perdue, j’avais chaud et faim… Que des raisons pour ne pas être à l’aise. Et pourtant, la première solution était simple, vu que je me baladais avec mon sac sur le dos. Je me suis changée devant une église, quelque peu cachée par des arbres. 

L’étape suivante était de retrouver plus ou moins son chemin, incluant la gare et un resto. 

Autant être habillée de façon appropriée si c’est pour se balader à travers la ville pour chercher à manger… en partant d’un point où on ne sait pas où on est.

J’ajoute, en parlant de nourriture, que mon régime alimentaire (sans gluten et sans lait animal) est un choix que je maintiens depuis 10 ans. Je connais beaucoup de gens dans le même cas (intolérants à certains aliments) qui ont tendance à oublier leur choix alimentaires lorsqu’ils sont en voyage. La « facilité » apparente de ce choix est généralement subi par après et terni les expériences qui suivent. 


Pour moi, ce n’est pas une bonne idée de laisser tomber mes choix en matière de nourriture quand je voyage, et ce pour deux raisons. La première est que je suis du coup sujette à beaucoup d’émotions irrationnelles et exagérées suite au repas de « craquage ». La seconde est que, par expérience, je peux vous assurer que peu importe où je vais, je trouve toujours quelque chose que je peux manger. 

En plus de mieux savoir comment je fonctionne en situation problématique, je me suis prouvé à moi-même que je sais me fournir le confort dont j’ai besoin au moment où j’en ai besoin…

J’ai appris à voir ce qui est bien ailleurs et, à mon retour, ce qui est bien chez nous aussi. J’ai appris à le dire aux gens quand je trouve que ce qu’ils font est vraiment chouette et bien pensé, même si je n’achète pas précisément leurs produits (pour des raisons personnelles).

Donc, le tout est de savoir s’adapter pour les bonnes choses et de prêter attention à son confort quand on voyage seul(e).
Astuce toute bête : se changer quand on arrive à l’aéroport. Surtout quand c’est l’été, qu’il fait chaud dehors et que votre destination ne sera probablement pas aussi chaude au milieu de la nuit (selon votre heure d’atterissage). Logique, d’après vous ? Très bien. Mais sachez que d’après ce que j’ai vu, il n’y a pas tant que ça de gens qui prennent le temps de se changer à l’aéroport. 


Au retour, je me suis sentie plus ouverte et motivée à communiquer avec les gens.


 
Bref, je vous conseille les voyages solo. C’est vraiment une expérience bénéfique. Cela vous apportera toujours beaucoup !

Quelques livres à lire pour vous motiver ou vous accompagner dans votre voyage en solo ? C’est par ici ^^

Luxembourg, Grand-Duché à découvrir

La capitale Luxembourg

L’avantage de Luxembourg est la combinaison de la ville avec la nature. Cela donne des paysages très intriguants. On trouve de nombreux parcs en ville, tout comme un pietionnier et des places souvent animées. D’un quartier à l’autre de la ville, vous aurez un point de vue arboré. 


La partie historique de la ville est également bien mise en avant. Les musées sont tous très bien faits et les lieux « touristiques » bien entretenus. Les casemates, par exemple, mêle le côté ludique d’un labyrinthe avec l’aspect rupestre des grottes.


Bien manger 

Vous y trouverez, comme dans toute capitale qui se respecte, des établissements de restauration variés qui proposent des produits locaux, bio, équitables. 

Par exemple, l’Exki propose des produits pour tous les repas (petit déjeuner, brunch/lunch, souper) adaptés pour tous les régimes alimentaires mais aussi des boissons dignes des tearoom et coffee shops (petit bémol : ils n’ont pas tjs du lait végétal).
Un de mes restaurants favoris sur la place d’Armes est la Brasserie du Cercle.

 

Le château de Vianden

Le petit village de Vianden est un endroit tout à fait pittoresque et tranquille où l’on peut se balader, visiter le château et se restaurer dans de petites brasseries sympathiques. L’une d’elle (exemple), à la décoration vintage agrémentée de vinyles, de fauteuils confortables et de vieux sièges de cinéma, propose des boissons et plats variés qui n’ont rien à envier aux coffee shops du style Starbucks. D’ailleurs, les assiettes sont bien remplies. Si vous êtes chanceux, vous aurez peut-être droit à une projection d’un vieux cartoon au mur en sirotant un macchiato ou un thé matcha, par exemple.


Si vous souhaitez passer la nuit sur place, n’hésitez pas à demander une belle vue sur le château ou la vallée, ça vaut la peine.

La frontière belgo-luxembourgeoise

Une des frontières du Luxembourg donne du côté Sud de la Belgique, près d’Arlon. À 10 minutes de là, le petit village d’Oberpallen propose de multiples stations pour remettre du carburant dans votre véhicule… ainsi qu’un shopping centre particulier, le Pall Center. Dans ce bâtiment, en plus d’avoir accès aux denrées habituelles (N.B.: le rayon bio y est aussi bien rempli que celui des magasins bio locaux), vous pouvez trouver des idées de décoration et des compositions florales inspirantes. Il y a aussi l’Orangerie pour boire et manger un petit quelque chose. Mais le must, si vous souhaitez vous sentir « classy », c’est le Chill & Eat à l’étage. Vous pourrez y boire des thés maison délicieux, mais aussi du café, des jus, du vin, etc.

Madrid, Espagne

C’est à nouveau en visitant un ami en Espagne que j’ai eu l’opportunité de re-découvrir Madrid. Mon premier passage dans le pays espagnol remonte à mon voyage rhéto. Je savais déjà que l’architecture et l’atmosphère de la ville était vraiment très chouette. Mais je n’avais pas vraiment pu observer d’autres aspects de la ville.

grand bâtiment historique à Madrid

Un resto à Madrid

Bien manger

Une super boulangerie qui propose des jus de fruits frais, des pâtisseries sans gluten et des petits déjeuners pleins de protéines : Celicioso.

Cake au chocolat, muffin spécial sans gluten et jus détox à Celiocioso, Madrid
Cake au chocolat, muffin spécial sans gluten et jus détox à Celiocioso, Madrid

Les transports

Le métro est la voie la plus efficace pour se balader à Madrid… à moins que vous ne soyiez des fervents marcheurs.

Berlin, Allemagne

Lors d’une visite à un ami d’enfance, j’ai découvert la ville de Berlin. C’est une superbe ville, très cosmopolite : l’architecture et la diversité de population le reflètent très bien. De structures et constructions relativement modernes ont été érigées à proximité de grands bâtiments historiques… et curieusement, ça fonctionne. Il y a des parcs un peu partout. Tous les types d’art sont soutenus et favorisés.

Fleuve, quartier des musées à Berlin
Quartier des musées, Berlin

Les événements organisés dans cette ville sont également variés : entre soirées Electroswing, concerts philarmoniques, festivals musicaux et événements à bières, il y en a vraiment pour tous les goûts. Il y a du fun pour tout le monde !

 

Bien manger : quelques adresses tip top :

Dean&David

Assiette de légumes chez Dean&David à Berlin
Vegetables plate at Dean & David, Berlin

Le désavantage quand on suit un ami, c’est qu’on ne retient pas toujours où on est allé… Il y a de chouettes magasins bio et restos rapides sains à Berlin (désolée, je n’ai plus les détails), n’hésitez pas à ouvrir grand vos yeux !

Voici un article par Eatseven qui pourrait très bien vous aider : http://blog.eastseven.de/organic-food-in-berlin-where-to-shop-and-eat-with-good-conscious-a-top-5/.

Vienne, Autriche

La Vienne musicale

Il y a plusieurs Viennes. En juin 2017, ma meilleure amie et moi sommes parties trois jours pour découvrir la Vienne musicale. Nous avons organisé notre temps une fois arrivées sur place. Etant en vacances, nous avons opté pour un programme plutôt léger. Au planning : visites du musée de la musique et de la maison de Mozart.

Rue de la maison de la musique
Rue de la Maison de la Musique

Nous sommes également passées par l’office du tourisme prendre des places pour assister à un opéra : Rigoletto de Verdi. L’opéra fournit des places confortables avec de petits écrans où les paroles – en italien à l’origine – défilent en anglais ou en allemand, au choix de l’utilisateur du siège. Cette technologie permet de suivre la pièce et mieux comprendre l’intrigue de chaque scène.

Un petit rat à l'opéra de Vienne
L’opéra de Vienne

Vue sur la rue depuis le toit de l'opéra de Vienne
Vue depuis le toit de l’opéra de Vienne


La Vienne historique

Ayant encore un peu de temps devant nous, nous avons ajouté le château de Sissi à notre liste. Si vous n’avez pas encore de billet d’entrée, dépêchez-vous d’en prendre à votre arrivée au château car vous recevrez une heure d’entrée… quelque temps plus tard. En attendant, vous pouvez patienter en découvrant les environs du château, le parc, les allées de rosiers, le belvédère, ou encore les attractions des alentours. L’audioguide du parcours complet nous ayant fourni tellement d’informations historiques pour les Temps Modernes que nous n’avons pas trop eu envie d’ajouter une visite d’un musée d’art ou d’histoire moderne.

Une partie du château de Sissi
L’entrée du château de Sissi

 

2017-06-10-13-19-32-2.jpg
Le parc du château de Sissi

 

Un tour au musée romain compléta notre vision historique de Vienne. Pour les amateurs d’histoire et/ou d’archéologie, ce musée est petit mais vraiment chouette : les explications sont simples, les objets celtes et romains présentés franchement intéressants.

Quelques objets celtes au musée romain de Vienne
Quelques objets celtes illustrés au musée romain de Vienne

L’architecture et l’atmosphère de Vienne

Le reste de notre temps était libre pour découvrir les spécialités autrichiennes, l’architecture et l’atmosphère de la ville.

Une place avec fontaine à Vienne
Une place à Vienne


 

Bien manger à Vienne

Vienne est l’endroit rêvé pour les amateurs de musique, mais aussi de pâtisserie et de chocolat.

Je suis moi-même une grande fan… si on met à part le “détail” selon lequel je mange sans gluten (pas coeliaque) et sans lait animal (pas végan). J’ai voyagé sans emmener de nourriture de chez moi. Il est tout à fait possible de se nourrir autrement là-bas.

Quelques repas sains et gourmands à Vienne
Quelques repas sains et gourmands à Vienne

 

Des magasins bio proposent un large panel de produits locaux et durables frais ou en conserve à acheter ou à consommer sur place.

Jus de fruits frais à Juice Factory, Vienne
Our drinks @ Juice Factory, Vienne

Des bars à jus (Juice Factory, Henry the Art of Living) proposent également des salades et des produits qui peuvent intéresser les gens aux régimes particuliers.

Salade César sur la terrasse de Henry, Vienne
Salade César chez Henry, the Art of Living, Vienne

Certaines pâtisseries, appelées “konditorei Oberlaa”, proposent des produits sans gluten, parfois sans lait animal. Personnellement, je n’ai pu goûté les viennoiseries typiques en version sans gluten mais leurs gâteaux sans gluten sont absolument fabuleux.

Cake au chocolat sans gluten et sans lactose et Appelstrüdel à Oberlaa, Vienne
Cake au chocolat sans gluten et sans lactose (+ Appelstrüdel) à Oberlaa, Vienne

Les chocolats variés sont proposés dans les magasins spécialisés du centre-ville, en plus des magasins de souvenirs (où c’est plus cher). Si vous pouvez les manger, je vous recommande les sphères parfaites de chocolat noir, fourrées au massepain et à la pistache (Mozartkugeln).

Mozartkugeln, chocolat viennois noir fourré à la pistache
Mozartkugeln, chocolat viennois noir fourré à la pistache

Il y a aussi des restaurants bio qui font des plats délicieux et valent tout à fait leur prix. Par exemple, nous avons mangé un délicieux risotto chez Die Biowirtin.

Risotto au gambas, chez Die Biowirtin
Risotto au gambas, chez Die Biowirtin

Porto & Coimbra (Portugal)

En 2016, je me suis envolée pour le Portugal pour un colloque de 3 jours qui se déroulait à Coïmbra. Il n’y a pas beaucoup de vols qui font Luxembourg-Porto, donc j’en ai profité pour prendre 2 jours de vacances et visiter Coïmbra et Porto. Voici un aperçu de mon aventure là-bas.

 

L’architecture et le paysage

L’architecture et le paysage sont à la fois similaires et différents entre les deux villes :

Porto, ville urbaine, a des ruelles plus étroites et de longs escaliers mènent aux maisons des riverains. De gigantesques ponts métalliques relient les deux rives.

Une rue et gare de Porto
A road & the train station in Porto

Une rue de Porto
A street in Porto


Coimbra
est petite ville historique animée où les maisons ont plus de place et les rives sont reliées par de petits ponts discrets.

Université et bibliothèque de Coïmbra
Université de Coïmbra


Les transports en commun : train, tram/bus, taxi

Il est facile de se déplacer dans ces villes. Tous les transports en commun sont accessibles et réguliers.

tram et vieille tour à Porto
Old tram line in Porto & old tower

Si vous êtes pressés, le taxi est pratique et pas cher pour emmener vos bagages à l’hôtel.

 

Bien manger

Un coup de cœur « eat healthy » à Porto : The Traveller Caffé. Ce café propose des produits sains, fruits, pâtisseries, salades composées, soupes, jus de fruits frais (détox, etc.) ! C’est parfait pour se nourrir sans gluten, sans lait et végan !

salade saumon, oeufs, légumes au café Traveller Caffé de Porto
Salad for lunch at The Traveller Caffé, Porto

En centre-ville de Coïmbra, il y a plein de restaurants bon marché qui proposent des plats typiques variés. Si vous êtes chanceux, des concerts peuvent s’installer sur la place à côté et vous assurer l’ambiance musicale !

J’ai repéré un petit « resto » intéressant à Coïmbra, parfait pour les végan. Il ressemble un peu à une cafétéria mais les gens sont charmants et la nourriture est super bonne ! C’est la Cozinha Consciente. Il y a un bar à plats variés, de la soupe du jour et des desserts au choix. Le prix est franchement bon marché et la qualité est au top ! C’était le repas qu’il me fallait avant une conférence !

Repas végan et sans gluten à Coïmbra, Cozinha Consciente
Vegan & glutenfree lunch in Coimbra

Suivez votre instinct parfois, il peut vous amener à de chouettes endroits !

En me perdant un peu en « banlieue » de Coïmbra, j’ai repéré un centre commercial avec un magasin bio !

glace et crème chantilly sans lait animal à un magasin bio de Coimbra
Dairyfree icecream and whipped cream from an organic shop in Coimbra


 

Sheffield

Sheffield et ses alentours : balade en centre-ville ou randonnées nature

Cette région vaut le détour pour ceux qui souhaitent se balader en Angleterre, goûter aux stéréotypes du pays sans subir les désagréments de la capitale, découvrir l’accent du Nord, visiter une ville verte construite pour l’industrie sidérurgique, faire des randonnées en pleine nature (Peak District), etc.

Lost in Sheffield

Bien manger à Sheffield

Bien qu’il n’y ait pas de Prêt à Manger à Sheffield, divers établissements permettent de se restaurer sainement. Mes endroits préférés sont Nourish, Pure On Raw et Ask Italian. L’un comme l’autre fournissent des boissons délicieuses, des snacks ou desserts sains et énergisants à emporter mais aussi des plats chauds ou froids à emporter ou manger sur place.

Nourish est un autre endroit très chouette au centre-ville, pour trouver des encas sains et des repas à emporter. Le bulletproof coffee, café accompagné d’huile de coco, défiera les téméraires qui aiment le café et l’inventivité.

nourish dishes

Chez Nourish, ils proposent des plats un peu plus habituels mais y ajoutent des légumes oubliées et/ou des aliments nourrissants pour équilibrer votre repas et votre apport en nutriments.

Pour les amateurs de pizzas sans gluten, Ask Italian vaut le détour et satisfera tellement vos papilles que vous ne pourrez résister à y repenser nostalgiquement une fois rentré chez vous !

pizza AskItalian

Pure On Raw est l’endroit parfait pour manger sain à Sheffield. C’est en dehors du centre-ville… Attention : elle déménage bientôt du côté de Cornwall !

cheesecake Pure On Raw

La gérante de Pure On Raw est une dame charmante qui sait comment réaliser de parfaits plats crus (sans gluten et sans lait animal) et vous partirez avec un sentiment de calme et de paix intérieure. Ses cheesecakes sont tout simplement les desserts les plus merveilleux que j’ai mangé de toute ma vie… et vous n’aurez pas peur de grossir avec une telle nourriture.