Détoxifiez votre corps : 5 actions essentielles

Comment nettoyer votre corps pour bien démarrez l’année ? Voici 5 actions essentielles pour toute détox :

  1. Levez-vous tôt !
  2. Buvez de l’eau chaude avec un citron !
  3. Prenez des « douches froides » !
  4. Faites du sport !
  5. Adaptez vos repas pour faire le plein de légumes !

***

1. Bien dormir mais se lever tôt

Même si vous êtes fatigués, c’est important de se lever tôt. Quand vous avez vraiment besoin de sommeil, couchez-vous tôt, vous récupérerez votre sommeil plus efficacement et ça ne décalera pas vos journées !

se lever tôt

2. Bien boire et commencer la journée avec une eau tiède citronnée

Boire de l’eau chaude (tiède), éventuellement avec du citron et même du gingembre, permet au corps de bien se nettoyer. En commençant la journée avec une telle boisson, vous êtes sûrs que vos cellules se régénèreront bien mieux. Pourquoi de l’eau chaude ? Parce que le corps n’est plus besoin d’élever la température de l’eau pour l’amener à votre température interne… et il peut focaliser cette énergie pour digérer et évacuer les toxines.

D’ailleurs, pensez aussi à boire suffisamment d’eau : au moins 1 l, voire 1,5 l par jour (c’est à vous de définir ce dont votre corps a besoin !). Jetez un oeil à cet article si vous voulez des bonnes raisons de boire de l’eau (et pas d’autres boissons qui contiennent de l’eau).

 

eau chaude, citron et gingembre
Photo par Dominik Martin sur Unsplash

3. Se laver à l’eau « froide »

Prendre des douches progressives – tièdes puis froides – permet d’activer votre circulation sanguine. Et quand le sang circule bien, tout va bien. Le mieux est de vous réchauffer un peu puis de descendre progressivement la température de la douche : Commencer par arroser vos pieds, remonter vers vos jambes puis votre abdomen jusqu’à la tête. Le but n’est pas de prendre une douche glacée (et éviter un choc thermique) mais juste de redescendre votre température corporelle. Vous serez aussi bien réveillé(e) et prêt(e) pour une super journée !

douche nature
Photo par Seth Doyle sur Unsplash

4. Bouger, courir, pédaler, … en bref : faire du sport

Faire du sport, c’est évacuer les toxines et émotions emmagasinées par votre corps lors des fêtes. Cela oxygène le cerveau aussi et permet même de vous inspirer dans vos projets ! J’ai listé d’autres super raisons pour faire du sport ici.

5. Bien nourrir votre corps (ça veut dire des légumes)

Pendant votre détox, c’est bien d’arrêter le sucre et le chocolat… mais vous n’êtes pas puni pour autant. Vous pouvez très bien prendre un peu de chocolat (ou une galette des rois) en dessert. Vous pouvez prendre un chocolat chaud quand vous rentrez frigorifié(e) par le vent, la pluie ou la neige de ce mois de janvier.

Mais évitez les chips avant le repas & privilégiez les légumes :
– des carottes ou du chou-fleur en apéro, par exemple
– des légumes variés dans les plats.
Limitez la quantité de viandes et de produits laitiers : croyez-moi ou non, cela encombre quand même le corps, surtout en abondance comme lors des fêtes.
Prenez vos protéines dans les légumes (avocat, par ex) ou les céréales (quinoa, par ex) pour garder votre énergie.

Petite astuce : si vous avez des envies de sucre, c’est souvent un manque de protéines. Et les envies de chocolat, c’est le signe d’un besoin de déstresser, lâcher prise et donc de faire du sport ou du yoga !

img_8700

Selon vos besoins, vous pouvez poursuivre cette détox 2 jours, 7 jours, 14 jours ou 21 jours. C’est à vous de voir jusqu’où vous voulez aller en écoutant votre corps 🙂

Et vous, quelles sont vos astuces pour nettoyer votre corps ?

5 raisons de boire de l’eau

Bien boire… c’est avaler au moins 1.5 l d’eau par jour… Pas si simple ? Et pourtant, c’est essentiel ! Voici 5 raisons :

1. C’est super contre la constipation et les démangeaisons !

Un corps bien hydraté signifie des muqueuses bien hydratées. Si vous avez quelques blocages ou chatouillis inhabituels, cela peut juste être dû à un manque d’eau dans votre corps… Je parie que vous n’y avez pas encore pensé ! :p

luis-tosta-266667

2. Cela améliore la cicatrisation de votre corps.

De la même façon que les autres muqueuses, la peau mieux hydratée cicatrise généralement bien mieux.

P.S. : le bronzage bien aussi si votre niveau de mélanine est normal^^

gouttes d'eau sur feuille

3. Cela améliore le système immunitaire.

Un apport régulier d’eau permet au corps de se nettoyer régulièrement et d’évacuer les toxines repérées. Bien hydraté, le corps est plus facilement opérationnel pour se débarrasser des bactéries et virus éventuels que vous croisez ! 🙂

eau splash

4. Cela régule le poids.

Certains de mes amis m’ont confié que boire suffisamment d’eau les a aidé à perdre du poids et réguler leur masse corporelle…!

 

5. Cela limite les problèmes de reins (douleurs dans le bas du dos)… Attention tout de même si vous avez des antécédents : votre médecin peut vous conseiller une eau en particulier et une certaine quantité d’eau (pour éviter d’épuiser vos reins).

citron et eau

Si vous êtes ballonnés en fin de repas et que vous buvez régulièrement de l’eau froide pendant et juste après le repas, j’ai une solution pour vous : passez à l’eau chaude (tiède) ou buvez en dehors des repas. Pourquoi ? Simplement parce que votre corps n’aura pas – en plus de la digestion des aliments – à réchauffer l’eau ingérée… !

 

Le saviez-vous ? Chaque cristal d’eau se modifie selon leur environnement… l’eau réagit à la musique classique mais aussi aux mots que l’on pourrait inscrire sur une bouteille ou carafe ! Le scientifique Masaru Emoto a pu capturer ces impressionnantes variations.

Masaru Emoto crystal photos

Quand on sait que nous sommes constitués d’au moins 65 % d’eau, imaginez en quoi ces cristaux en nous peuvent se transformer selon les mots et les sons que nous entendons…! Je ne sais pas vous, mais personnellement, ça me donne envie d’écouter et regarder que des choses positives ! :p

gouttes d'eau sur feuille

Lait de poule à l’américaine façon végétale

Cette fameuse boisson de fin d’année est surtout connue des Européens par les films et séries américaines.

Angela Montenegro elf
Angela en mode lutin^^

En anglais, ça s’appelle « eggnog » car ce lait est préparé avec de l’œuf.

Hodgins and Zack drinking eggnog episode 9 season 1 Bones
Jack Hodgins moqueur qui profite de son lait de poule en plein labo…

Toujours intéressée par de nouvelles façons de me changer les idées qui s’apparentent à voyager, j’ai tenté de faire cette recette à ma façon, c’est-à-dire sans gluten, sans lait animal et bio.

Eggnog lait de poule

Voici ma recette de lait de poule végétal 🙂

Pour 2-3 tasses

Ingrédients :

  • 500 ml lait végétal (soja vanille par ex.)
  • 3 c. à s. crème végétale (soja ou riz —> Soyatoo est une marque parfaite pour ça… mais je dois l’acheter en Allemagne ou en Angleterre pour en avoir !)
  • Bonnes pincées d’épices : cannelle, vanille, muscade, cardamome et anis
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 c. à s. sucre de canne roux (ou sirop d’agave)
  • Version alcoolisée : 10 cl de gin ou de rhum (à adapter selon vos préférences)

Réalisation

  1. Faire chauffer le lait à feu moyen dans un poêlon.
  2. Ajouter la crème et les épices en mélangeant avec un fouet.
  3. Dans un bol, mélanger le jaune d’oeuf avec le sucre à l’aide du fouet puis incorporer-le au lait chaud.
  4. Ajouter l’alcool si vous le souhaitez.
  5. Remuer 1 min ou 2 de plus… et c’est prêt !

Ça se boit tiède dans une tasse… éventuellement accompagné de biscuits.

Alternatives

La version sans alcool peut être un peu trop épaisse, n’hésitez pas à l’accommoder avec un peu d’eau si vous préférez !

La recette originale indique seulement du rhum, mais j’ai trouvé que le gin fonctionnait bien aussi 🙂

Vu que la recette se termine par l’alcool, les variantes sont possibles pour tout le monde, y compris les BOB et les enfants 🙂

Voilà de quoi mettre un peu de fun à l’américaine en plus dans votre réveillon de Nouvel An 🙂

Joyeuses fêtes et Bonne Année à tous !

P.S.: Je fais de la mousse au chocolat avec le blanc restant 🙂

Repas de Noël – idées « sans »

Aaaaahh que faire avec tata allergique au gluten et neveu allergique au lactose, et tonton accroc à la viande, et nièce végétarienne, et belle-soeur sans sucre ajouté… ?!

Vous vous dites sûrement « mais quel cauchemar de définir un menu pour toutes ses personnes !! » et vous n’avez pas tort. C’est déjà un challenge quotidien quand les enfants commencent à avoir des goûts différents… mais à Noël, avec tous les autres préparatifs, c’est vraiment dur pour la tête.

***

Voici donc quelques idées pour résoudre vos problèmes :

*Structure du menu : s’il y a trop de gens autour de votre table avec des régimes alimentaires différents et que c’est littéralement impossible à combiner, envisager un apéro dînatoire !

L’idée est de préparer vos plats en quantité limitée dans de petits lots (par exemple en verrine). Ceux qui aiment peuvent manger plusieurs verrines et ceux qui n’aiment pas peuvent manger d’autres verrines.

***

*Idées de plats :

  • Purée de topinambour
  • Tartare de saumon
  • Soupe
  • Poire aux airelles

Purée de topinambour

  • 250 g topinambours
  • 1 échalote
  • 50 ml crème végétale
  • huile d’olive
  • sel aux herbes
  1. Éplucher les topinambours.
  2. Cuire les topinambours (15min à la vapeur).
  3. Éplucher et couper l’échalote en petits morceaux.
  4. Faire revenir l’échalote dans une poêle avec de l’huile.
  5. Une fois cuits, dorer les topinambours avec l’échalote.
  6. Assaisonner avec le sel, un peu d’huile et la crème végétale.
  7. Verser le tout dans un plat et mixer.

Tartare de saumon

  • 500 g saumon
  • 1 citron
  • 1 c. à s. vinaigre balsamique
  • 2 c. à s. huile d’olive
  1. Découper le saumon en dés et les placer dans un plat.
  2. Presser le citron.
  3. Mélanger le jus de citron avec le vinaigre et l’huile.
  4. Verser le liquide sur les dés de saumon et mélanger.
  5. Couvrir le plat et réserver au frigo pendant environ 12h.

 

Soupe de carottes

  • 1 kg carottes
  • 1 oignon
  • 700ml eau
  • 100 g crème végétale
  • 1 c. à s. de bouillon
  1. Éplucher les carottes et l’oignon
  2. Couper les légumes en morceaux.
  3. Placer tous les ingrédients dans une casserole.
  4. Cuire pendant 20 à 25 minutes.
  5. Mixer.

 

Poire aux airelles

  • 1 poire par personne
  • 50 g airelles
  1. Éplucher la poire.
  2. Couper la poire en deux et retirer les graines.
  3. Cuire la poire
  4. Chauffer les airelles (généralement, nous les trouvons plus facilement sous la forme de confiture chez nous).
  5. Couvrir la poire avec un peu d’airelles

***

*Desserts :

  • Fondant de patates douces
  • Fondue de chocolat
  • Sorbet
  • Roulés

 

Fondant de patates douces

  • 500 g patates douces
  • 4 œufs
  • 250 ml lait végétal
  • 3 c. à s. eau de fleur d’oranger
  • 5 c. à s. sirop d’agave
  • 5 c. à s. fécule de pommes de terre
  1. Éplucher les patates douces, les couper en morceaux et les cuire (20 min à la vapeur).
  2. Écraser les patates douces.
  3. Ajouter les œufs entiers, la fécule, le lait, le sirop et l’eau de fleur d’oranger.
  4. Mélanger le tout et verser dans un plat huilé.
  5. Cuire au four 180 degrés pendant environ 30 min.

***

Notre source principale d’inspiration pour nos desserts est la talentueuse Valérie Cupillard (cliquez ici).

Cléa aussi propose de bonnes recettes. Par exemple, j’ai trouvé une bonne recette de tarte au citron meringuée dans un de ses livres… quoique je crois avoir dû changer la farine pour un mélange de farines sans gluten. Généralement, je mets une majorité de farine de riz avec de la fécule de pommes de terre. Si je souhaite que ce soit plus riche, je mets aussi de la farine de châtaignes, et parfois de la farine de sarrasin. Mais ces deux dernières sont très fortes en goût. La châtaigne va bien avec les recettes de Noël, par exemple.

Si vous cherchez de délicieux biscuits sans gluten et sans lactose, Hammermühle est une super marque et vend même en ligne. Mes biscuits préférés sont les Dominosteine.

biscuits sans gluten de Noël

Marbré au chocolat

Que diriez-vous d’un délicieux marbré au chocolat… sans gluten, sans lait animal et faible en sucre ? Le rêve de beaucoup de gens aux régimes alimentaires particuliers ! Pas besoin d’une boulangerie pour éveiller vos papilles, votre four fera l’affaire ! Voici ma recette !

2017-11-12 09.45.28

Ingrédients :

  • 300 g farine de riz-châtaignes
  • 100 g fécule de pommes de terre
  • 3 œufs
  • 80 g chocolat noir (85%)
  • 150 g sucre de canne roux ou sirop d’agave
  • cannelle
  • vanille
  • pépites de chocolat
  • 60 ml lait végétal

Marche à suivre :

  1. Verser la farine, la fécule, le sucre dans un saladier.
  2. Ajouter 3 œufs et mélanger le tout.
  3. En attendant, faire fondre le chocolat au bain-marie (c.-à-d. dans un bol en porte-à-faux au-dessus d’eau chauffant dans un poêlon).
  4. Séparer la pâte en deux.
  5. Ajouter le lait végétal, une pincée de cannelle et une pincée de vanille en poudre (ou quelques gouttes d’arôme) dans une moitié de pâte. Bien mélanger.
  6. Mélanger le chocolat fondu à l’autre moitié de pâte.
  7. Préchauffez le four à 200 degrés.
  8. Verser la moitié chocolatée de la pâte en alternance avec la moitié vanille-cannelle de la pâte dans un moule huilé.
  9. Garnissez le tout avec les pépites de chocolat.
  10. Enfournez pendant environ 15 min à 180 degrés.

Alternative végan : remplacez les œufs par 1 ou 2 bananes écrasées (selon vos préférences).

Profitez bien !

marbré chocolat

Poulet spécial aux courgettes

Un poulet spécial un peu chinois… dans une recette sans gluten, sans lait et sans sucre raffiné.

Ingrédients :

  • 3 filets de poulet
  • 2 c. à s. miel
  • 100 ml sauce soja (tamari sans gluten)
  • 1 courgette
  • 1 tomate
  • huile d’olive ou de coco
  • sel aux herbes (herbamare), poivre

 

Marche à suivre :

  1. Couper la courgette en bâtonnets
  2. Faire chauffer une poêle, ajouter de l’huile.
  3. Déposer les bâtonnets de courgette dans la poêle chaude.
  4. Couper la tomate en morceaux. Les ajouter aux courgettes.
  5. Couper le poulet en dés.
  6. Mélanger le miel et la sauce soja dans une assiette creuse (ou un bol).
  7. Faire tremper les dés de poulet dans le mélange miel-sauce soja.
  8. Faire chauffer une autre poêle et y ajouter de l’huile.
  9. Une fois la poêle chaude, retirer le poulet de la sauce soja/miel et déposer les dés dans la poêle.
  10. Récupérer la sauce soja/miel et la verser sur les légumes dans la première poêle.
  11. Laisser fondre les légumes et cuire le poulet dans chaque poêle.
  12. Une fois que tout est cuit, mélanger et ajuster l’assaisonnement (sel, poivre).

Bon appétit !

 

Petite confession :

À la base, je tentais de faire la recette du poulet au sésame… sans graine de sésame. Il y a énormément de photos comme ça sur Pinterest. Regardez ceci, par exemple :

poulet sésame pinterest

Alors, j’ai peut-être pas été très chanceuse (trop affamée aux moments où j’ai fait mes recherches), mais je n’ai pas vraiment trouver une recette qui permet de faire coller le sésame et le miel/sauce soja sur le poulet. Du coup, chaque fois, je me retrouve avec trop de sauce soja par rapport au miel et le poulet finit juste par être un peu salé façon sauce soja… Au final, j’ai chaque fois un bon plat. Mais bon, si l’un d’entre vous connaît une façon d’obtenir réellement le poulet au sésame, je suis toute ouïe ! Dites-moi, dites-moi, dites-moi !

15 produits à remplacer pour avoir une salle de bain écologique et sans produits toxiques pour la santé

Excellents conseils pour votre salle de bain 🙂
En plus, ces astuces sont peu chères 🙂

Consommons Sainement

sdb10

Voici une liste de l’ensemble des produits d’un exemple de salle de bain zéro-déchet et sans produits dangereux pour la santé ou l’environnement. Personnellement, je n’ai pas besoin de plus que ces 15 produits.

1- Le déodorant

sdb5

Remplacez votre déodorant (souvent composé de produits cancérigènes ou perturbants les hormones) ou votre anti-transpirant (contenant de l’aluminium, suspecté d’augmenter les risques, entre autres, de cancers du sein), par un déodorant à la noix de coco, fabriqué très simplement et rapidement. Pour cela, dans un petit pot en verre, mélangez 6 cuillerées d’huile biologique de noix de coco et 4 cuillerées de bicarbonate de soude alimentaire. Appliquez au doigt un peu de cette pâte sous les aisselles le matin.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire l’article « 2 recettes simplissimes de déodorants sans produits cancérigènes ».

2- Les crèmes hydratantes

hydr3

Souvent composées de produits tels que des matières plastiques ou des conservateurs…

Voir l’article original 1 171 mots de plus

Automne-hiver : saisons des kakis

Ça y est, c’est la saison des kakis !!! Si vous êtes, comme moi, friands de ces fruits de saison un peu particuliers, vous êtes certainement fort ravis… mais savez-vous que vous pouvez les cuisiner aussi, pas seulement les manger crus ?

Pour les curieux qui s’intéressent davantage à ce fruit, j’ai trouvé un article bien fait sur le blog d’un expert jardinier :

Le kaki est un arbre fruitier faisant partie de l’ébène et qui produit des fruits rouges qui sont très juteux à maturité.

Voici donc quelques-unes de mes recettes sucrées à base de kaki :

crème de kaki

Crème de kaki

Recette pour 2-3 ramequins

Ingrédients :

  • 1 kaki
  • 350 ml de lait végétal (riz, soja)
  • vanille (une pincée de poudre ou quelques gouttes d’arôme)
  • 3 c. à s. de sucre de canne roux ou de sirop d’agave

Marche à suivre :

  1. Couper le kaki en morceaux et les déposer dans un blender.
  2. Ajouter la vanille, le lait et le sucre.
  3. Mixer tout dans le blender.

P.S.: si vous obtenez un jus fort liquide, il est possible qu’il se solidifie en refroidissant (expérience 1er smoothie^^) –> solution : ne mettez pas trop de lait directement, selon la taille de votre kaki.

cookies fondants au kaki

Cookies fondants

Recette pour une quinzaine de cookies

Ingrédients :

  • 5 c. à s. crème de kaki
  • 150 g farine de riz
  • 50 g flocons de sarrasin
  • 5 c. à s. sucre de canne roux
  • 3 c. à s. pépites de chocolat
  • 1 œuf

Marche à suivre :

  1. Mélanger la crème, la farine, le sucre et les pépites dans un saladier.
  2. Ajouter l’œuf, mélanger le tout.

N.B. : Rajouter un peu de farine si vous souhaitez une consistance plus dure et moins fondante des cookies.

kakis

Et vous ? Comment mangez-vous le kaki ?

Autres recettes

Il paraît qu’on peut le cuisiner en version salée aussi, comme cette tajine de poulet au kaki. En farfouillant sur internet, j’ai trouvé ces autres idées : crumble, marmelade, compote pour bouts de choux, salade, mousse kaki et clémentine, carpaccio fruité ou panna cotta.

Profitez bien des fêtes 🙂

Comment passer à une alimentation bio pas chère ?

Pour ceux qui s’intéressent à l’alimentation biologique, comment faire pour pouvoir se le payer ? Voici ma technique testée pendant plus de 5 ans. 



Je l’ai déjà dit dans un précédent post, notre société ne nous pousse pas vers le bien-être mais la consommation. C’est pourquoi c’est à vous de définir vos besoins pour être bien dans votre corps et dans votre esprit. C’est ça la base d’une vie heureuse.

 

Le truc pour manger bio pas cher c’est très simple : n’achetez pas vos courses habituelles en version bio !

 

Pour passer au bio, il faut faire des choix dans son alimentation. Les produits chers en bio sont principalement les viandes/poissons, les huiles, les biscuits/chocolats et les produits hors saison ou industrialisés.

Quelques conseils basés sur mon expérience :


  • Les études ont montré que la viande n’est pas nécessaire à manger tous les jours, car il y a des protéines aussi dans les légumes (et certaines céréales). Alterner entre achats viande et poissons.

  • Non, vous n’avez pas besoin d’utiliser autant d’huile. Vous jetez le fond avant nettoyage, au final. Il y a des poêles qui ne nécessitent pas d’huile, d’ailleurs. Si vous durez plus longtemps avec de l’huile de qualité, c’est tout bénef!

  • Les légumes et fruits hors saison coûtent cher, certains condiments aussi. Faites un potager et plantez les bases (persil, ciboulette, basilic). Si vous aimez les tomates en hiver, bricolez une serre. Achetez le reste. Et si vous vivez en appartement, les paniers de légumes sont une bonne facon d’acheter local de saison et à bas prix.

  • Les biscuits, chocolats et bonbons, vous le savez, il ne faut pas en abuser.

Si vous avez envie de sucré, vous avez probablement besoin de protéines.


Si vous êtes nerveux, grignoter du sucre va augmenter vos humeurs. Choisissez des en-cas du style fruits frais ou secs (plein d’oméga 3), du chocolat noir ou même du yaourt (le végétal n’impacte pas les intestins non plus).

Mon petit truc au boulot pour le moment, c’est le gingembre enrobé de chocolat ou les noix grillées.

  • Éviter les produits trop travaillés /industrialisés. Prenez le temps de cuisiner !


C’est bon pour la santé, le moral et ça détend (normalement).

  • Éviter de retourner souvent au magasin. Terminer vos armoires avant de faire des courses supplémentaires !

La meilleure façon de limiter les achats imprévus et pas tout à fait nécessaire, c’est de s’éloigner de la source de tentations ! En plus, souvent il reste des ingrédients de base dans vos armoires pour vous faire des desserts (n’est-ce pas ?!).

Cette technique m’a réellement aidée à affronter les périodes moins riches de ma vie 🙂
Quoi que vous fassiez, n’oubliez pas d’être gentil envers vous-mêmes et assumez pleinement vos choix de vie. Vous n’avez pas besoin de les justifier.

À vos fourneaux 🙂

5 actions pour un déménagement réussi

Apparemment, déménager est une étape tellement importante dans notre vie que c’est considéré comme un des plus gros stress que l’on ait à vivre. Alors, pour être sûr de traverser cette longue étape sans y laisser (trop) de plumes, voici 5 actions qui vont vous faciliter la vie :

  • Trier bien avant le déménagement

Vous savez que vous ne voulez pas tout garder. Vous ne portez pas tous vos vêtements et toutes vos chaussures. Le déménagement à l’horizon est une super excuse pour vous mettre à faire du tri efficace ! 

Sortez de vos armoires tout ce que vous souhaitez revendre, donner ou jeter. 

Portez les trucs cassés au parc à  conteneurs (si vous ne les avez pas déjà réparés, vous ne le ferez sans doute jamais).

Mettez les vieux meubles à donner au bord de la route avec une pancarte « à donner » ou proposez-les à des amis.

Rédiger des annonces sur internet pour vendre les choses que vous n’avez jamais vraiment utilisé (ou que vous n’utiliserez plus).

C’est le début d’un nettoyage par le vide. Vous aurez moins à déménager !

Si vous souhaitez une vie bordélique, entourez-vous de bordel !

  • Lister tous les organismes et personnes avec qui vous correspondez par courrier postal afin de leur fournir votre nouvelle adresse.

On l’oublie souvent…!

Demandez toutes vos factures par mail, au moins jusqu’à ce que vous puissiez changer votre adresse postale auprès d’eux.

Prévoyez une façon d’avoir accès à  internet en cas de délai : un ami, de la famille, un voisin, un café, une bibliothèque, … Mais la clé pour internet, c’est de s’y prendre 2-3 semaines à l’avance. Les techniciens sont souvent fort occupés !

Vérifiez bien que votre fournisseur est le même que le précédent occupant de votre nouveau chez-vous ou que le réseau de votre opérateur couvre bien la zone.

  • Réfléchissez avant d’empaqueter !

Définissez ce dont vous aurez besoin une fois installé. Prévoyez d’avoir accès à vos affaires : documents importants, accessoires de bureau, vêtements, produits nettoyants, nourriture et outils de cuisine, essuis de bain et savons.

Veillez à ce que le rangement en boîtes soit fait intelligemment et efficacement. Vous aurez besoin d’accéder à certaines choses en premier !

Écrire le contenu de vos boîtes sur le carton est une bonne idée ! Vérifiez que ça soit lisible, détaillé, utile et au bon endroit… voire à plusieurs endroits sur la boîte, histoire que vous sachiez lire sans la manipuler !

Faites vos boîtes vous-mêmes pour être sûr(e)s de savoir ce qu’il y a dedans !

  • Réfléchissez avant de démonter et déplacer vos meubles !

Démenager les meubles et les affaires, ça ne se fait pas souvent en même temps. Vérifiez que le rangement saura se faire facilement après avoir remonté l’armoire.

Coller les vis, clous etc. aux parois du meuble démonté lui-même ! Ce sera mieux que de chercher après les vis dans des sachets isolés au milieu des cartons!

Prévoyez aussi des protections pour les meubles lors du déplacement. Si vous utilisez des couvertures et coussins, ne les mettez pas en boîtes, gardez les à portée de main !

  • Veillez à laisser de l’espace pour monter tous les meubles avant de placer les boîtes d’affaires.

Ne dites pas « pose ça là, on bougera plus tard » aux personnes qui vous aident à déménager. Plus tard, ça vous ennuyera !

Croyez-moi pour éviter ceci :

Petite confession :

Au cas où vous ne l’auriez pas deviné, c’est inspiré de mon récent déménagement :p
Et vous, quelles sont vos astuces déménagement ?

À vos cartons !

Pourquoi manger bio ?

Pourquoi manger bio ? Cette question est délicate. Certains considèrent ce marché comme un attrape-nigaud (souvent en argumentant que la contamination n’est pas gérable). D’autres voient cette tendance comme une porte de sortie vers une vie meilleure. Pour tous ceux qui se demandent si cela vaut la peine de se nourrir avec une alimentation « bio », voici mon point de vue. 

Bio = sain ?

Quand on me demande si je pense que tout ce qui est bio est d’office bon pour la santé, voici ce que je réponds :

En fait, ce serait beaucoup trop facile si on pouvait considérer les choses de cette façon. Normalement, les produits labellisés « bio » doivent correspondre à un cahier des charges plus strict que l’alimentation non-bio. Il y plus de critères, relativement variable selon le label (européen, français, belge, allemand, etc.). Beaucoup d’acheteurs « bio » s’attachent à la tolérance à 0,9% d’OGM (parce que oui, vous avez raison, c’est impossible de garantir un produit sans contaminant ou modification génétique de nos jours). D’autres font ce choix pour éviter les pesticides, fertilisants, antibiotiques, additifs, irradiations stérilisantes et autres traitements « non-naturels ».
Mon testeur ultime pour savoir si un produit est bon pour la santé, c’est mon corps : en fonction de ses réactions, je saurai dire si ça vaut la peine d’en abuser ou pas.Il y a quelques produits industrialisés qui ont reçu le label bio mais dont mon corps n’est pas trop fan… j’ai plutôt tendance à désigner ceux-là comme mauvais pour la santé. Vous savez pourquoi ? Parce que les produits liophylisés et/ou bourrés de sucre, ce n’est pas nutritif. 

Au final, le sucre de canne roux (souvent utilisé dans les produits bio) est bien bien meilleur que le sucre blanc raffiné… mais ça reste du sucre ! Mon astuce : cuisiner au  sirop d’agave (il ne perturbe pas les intestins) ou au miel (si vous voulez du local).

Il n’y a rien de tel que la cuisine faite maison !


Le bio, c’est un choix de vie !

  • Personnellement, je préfère mettre mon argent autant que je peux dans des produits que je considère de qualité. Les différents label bio assurent déjà des produits avec seulement un minimum de pesticides/produits chimiques/OGM/etc.
  • Maintenant, je connais des petits producteurs locaux qui ne savent pas forcément payer le label mais dont la qualité est vraiment top. 
  • J’adore savoir que j’aide des gens comme vous et moi à se nourrir, nourrir leurs enfants, leur payer des études et vivre dans cette société.

Un esprit sain dans un corps sain.

Il y a un autre point à considérer. Un médecin m’a dit un jour que je pourrai manger toute la nourriture saine que je voudrai, si mon mental ne suit pas, mon corps n’arrivera jamais à être véritablement en bonne santé. Et je suis bien d’accord.


Cher, le bio ?! 

À la question du « pourquoi », beaucoup ajoutent le critère « prix ». C’est compréhensible ! Nous vivons dans une société où gagner sa vie n’est pas simple. Les salaires ne sont pas facilement élevés, surtout pour les jeunes (sans parler de la complexité de trouver un emploi). De plus,  il faut toujours aller vite et prendre le moins cher, peu importe l’impact que ça a sur nous après. Cette société fast food ne nous emmène pas vers le bien-être mais la consommation (et ça enrichit souvent des gens déjà riches…). Il est temps de prendre conscience de vos besoins pour être bien dans votre corps et dans votre esprit. C’est ça la base d’une vie heureuse. 

Le truc pour manger bio pas cher c’est très simple : n’achetez pas vos courses habituelles en version bio !!! Faites des choix !


Et vous, pourquoi mangez-vous bio ? 


Les produits sur mon blog :

J’en profite pour faire une petite note-confession par rapport aux produits que je partage sur mon blog, j’aime bien parler du fait qu’ils sont bio parce que c’est un critère de choix pour certains (comme le critère « végan »). Le but n’est pas de pousser les gens à la consommation du bio mais plutôt de leur partager des découvertes qui ont fait plaisir autant à mes papilles qu’au reste de mon corps… et ces produits sont rarement mis en publicité.

Vous savez, j’ai déjà tellement été désespérée par le manque de choix pour mon type de régime alimentaire, quand j’ai envie de craquer sur « n’importe quoi », que ça me motive à conseiller de potentiels chercheurs de « trésors » sans gluten et sans lait à leur tour. 🙂

P.S.: vous l’avez probablement reconnu, je me suis inspirée d’un de mes commentaires à une fidèle lectrice de mon blog pour écrire cet article 🙂 

Mes muffins préférés : sans gluten, sans lait et à la myrtille

Délicieuse petite pâtisserie sans gluten et sans lait : le muffin de Schnitzer. Mon préféré est à la myrtille. C’est bio et bon pour la santé.

Je ne sais pas vous, mais personnellement, quand je regarde un film et que je vois quelqu’un manger ou boire quelque chose, ça me donne envie d’en manger/boire aussi.

Vous avez déjà vu Charlie’s Angels ? Au début du film, Alex fait des muffins à la myrtille… qui ne sont pas trop au goût de ses collègues et amies Dylan et Natalie. Non, ça ne vous dit rien ? Petit rappel vidéo ici.

Bref, depuis que j’ai vu ce film, j’apprécie manger des muffins… mais sans gluten c’est difficile à réussir et difficile à trouver. J’ai découvert la marque Schnitzer il y a un an ou deux, et ils en font des vraiment bons ! Pas secs du tout, ils sont délicieux !

Et vous, avez-vous des préférences « muffins » ? :p

P.S.: j’apprécie le café depuis que je regarde Gilmore Girls aussi 😉

Santé vs. Rhume : qui va gagner cet hiver ?

La semaine dernière, je me suis battue un peu contre un rhume. Voici les petites astuces naturelles qui m’ont permises de guérir rapidement :

  • Le miel et la propolis ont servi à apaiser ma gorge d’un début d’angine.
  • La vitamine C est toujours là pour soutenir le système immunitaire.
  • Les bonbons à la sauge, à la propolis ou aux huiles essentielles (style aromagum) sont importants pour nettoyer la gorge… ça réduit les démangeaisons et les envies de tousser. Vos collègues préféreront une odeur de plantes à des toussotements ou éclaircissements de gorge incessants.
  • En homéopathie, l’oscillococcinum est bien connu pour combattre l’état grippal. Testé et approuvé depuis plus de 15 ans.

  • Le baume à la grande consoude est une pommade super efficace pour de multiples blessures. Le nez rougi par les mouchoirs apprécie un peu de ce baume régulièrement. Guérison rapide assurée !
  • J’ai gardé le meilleur pour la fin : l’extrait de pépins de pamplemousse. Cet antibiotique naturel est à large spectre. Il sert à se débarrasser de toutes une série de maladies. Pour le rhume, une dizaine de gouttes dans un verre d’eau 2 à 3 fois par jour fait l’affaire. Vérifiez la notice selon le marque que vous acheter : la concentration peut varier.

Bonne guérison !!

Beauté des cheveux : shampoing bio

Vos cheveux vous embêtent ? Ils deviennent vite gras ? Vous devez les laver tous les jours ? Vous n’aimez pas les shampoings bio parce qu’ils sentent trop fort les plantes et pas assez bon ? Voici une super solution.

Quelques-unes de mes amies m’ont confié que les shampoings normaux – même « contre cheveux gras » – rendaient leurs cheveux gras et qu’elles devaient se les laver tous les jours. Étonnées que je ne lave mes cheveux qu’une à deux fois par semaine, elles m’ont demandé quel shampoing j’utilisais. Ma réponse : shampoing bio. J’ai bien aimé celui de Weleda à l’Argousier. En tout cas, en passant au shampoing bio, mes amies ont réduit leur utilisation de shampoing et lavage de cheveux à 2-3 fois par semaine !

Mais certaines femmes n’aiment pas trop l’odeur des plantes et huiles essentielles fréquents dans les shampoings bio. Du coup, quand j’ai découvert les shampoings Natura Siberica, j’ai pensé à elles. Certains ont une très bonne odeur naturelle mais pas trop forte non plus. Vous savez quoi ? Elles l’ont adopté aussi.

Donc, si vous cherchez un shampoing naturel et qui sent bon, ma marque préférée c’est Natura Siberica.

Ma bière bio sans gluten préférée !

Alors honnêtement, la bière, c’est vraiment une affaire de goût. Mais la meilleure bière sans gluten que j’aie goûter c’est celle-ci : Neumarkter Lammsbräu Glutenfrei.

C’est une bière allemande bio et sans gluten. Son goût n’est pas trop fort, on ne s’en lasse pas. Et mon corps confirme (j’ai déjà eu des démangeaisons après d’autres bières sans gluten). Niveau alcool, elle n’est pas trop forte non plus, donc c’est parfait. Personnellement, je ne suis pas très fan des bières sucrées et fruitées… même si il y a une bonne Brunehaut fruitée sans gluten.

Comme ça, vous connaissez même ma bière bio sans gluten préférée !

Allez,  ne soyez pas timides, dites-moi vos bières préférées !!