Je veux la simplicité et le bonheur…

Il existe un auteur, que vous connaissez déjà sûrement, qui manie les mots avec poésie…
Chaque fois que je l’écoute ou que je le lis, il me touche et m’émeut. Il m’inspire de sa voix douce et sereine. Il réveille en moi, comme beaucoup d’humains importants à mes yeux, l’œil observateur et la créativité… Ce petit duo qui anime mes oreilles, ma langue et mes doigts, à chaque fois que je pense ou partage…
Je parle là de Félix Radu, un jeune homme incroyable dont les mots me rassurent bien souvent : je ne suis pas seule.

Je ne suis pas seule à penser beaucoup.
Je ne suis pas seule à ressentir… aussi beaucoup.
Je ne suis pas seule à voir le monde avec espoir et mélancolie…
Enfin je crois.

À chaque découverte d’interview, de chronique ou de story où il s’exprime, l’adolescente en moi se réveille. Celle qui a toujours rêver écrire pour vivre, devenir écrivaine comme les adultes le disent…
Celle qui a dû réprimer tous ses mots mystérieux et toutes ses émotions car le web est telle une place publique, où il vaut mieux éviter d’étaler ses sentiments.

Aujourd’hui, j’ai grandi. Et l’adolescente en moi a quelque peu mûri. Mais en vérité, elle est la même. Attisée par les mystères. Inspirée par les émotions et sentiments. Romantique jusqu’au plus profond d’elle-même. Un peu naïve et pleine d’espoir. Elle est toujours là.

Et aujourd’hui, je sais ce qu’elle veut et je sais ce que je veux. Ne plus rien réprimer. Toujours exprimer, partager et inspirer… Enfin, autant que faire se peut.

Je veux de la simplicité, de la bienveillance et de la douceur.
Je veux de la tendresse et de la sincérité.
Je veux de l’empathie et de la lumière. De la chaleur humaine et du coeur.
Je veux ressentir la vie paisiblement. Même si je n’ai que 30 ans.
Je veux vivre des émotions à vouloir tout arrêter.
Je veux des sentiments intenses et fulgurants. Ceux qui nous font faire des choses « provocantes » ou « dérangeantes ».
Je veux prendre le temps de sentir l’air rentrer dans mes poumons le matin sur ma terrasse quand il fait beau et laisser couler la pluie sur ma peau quand il pleut.
Je veux oublier ce que la société nous demande, nous dicte et nous incite à faire… Même si j’ai appris à vouloir aussi les expérimenter.
Je veux ignorer ce qu’est le scandale, le choc ou l’injustice… Et cette déchirure qui grandit au fond de mon coeur.
Je veux au contraire observer les oiseaux virevolter dans ma haie, les écouter chanter et se chamailler.
Je veux marcher pieds nus dans l’herbe trop haute, sentir les trèfles me caresser la plante des pieds… et les chardons aussi piquer un peu.
Je suis en vie et je ne veux pas de ce faux bonheur que la société nous dit qu’on trouvera en suivant des étapes, des actions, des objectifs à atteindre.
Non. Je veux le bonheur en toute simplicité.
Et sourire de ressentir la vie animer mon coeur.

À Félix
Et à ma muse

Merci

Publié par Hélène M.A. Déom

Une femme du 21e siècle… Une entrepreneure slasheuse qui s’assume et s’exprime. Une philanthrope enthousiaste qui aime réfléchir sur les différents domaines de la vie (job, amour, santé, lifestyle…). Une passionnée de partages empathiques et bienveillants d’histoires de vie. Mon nom est Hélène Déom (vu que nous sommes 2 dans ma province, j’utilise souvent mes deuxièmes prénoms M.A.). Aspirante écrivaine depuis mes 16 ans, j’ai découvert le monde en étudiant à l’université… Mais peu importe mes diplômes, ma “carrière” évolue et varie d’une année à l’autre. Citoyenne du monde et mangeuse “compliquée”, je me nourris de produits glutenfree et dairyfree, comme disent les Anglais. Aujourd’hui, j’ai 30 ans et j’écris autant pour vivre que pour réfléchir à la vie… Si tu aimes ce que je rédige, laisse-moi un commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :