Quand tu fais face à des difficultés dans la vie… | Chronique d’une Sans Emploi Fixe | 20

Je me balade dans la rue, le cœur ouvert (à l’inconnu…). Le ciel est bleu, tacheté de nuages. Il fait bon. Le soleil se cache, mais cela ne gâche pas cette odeur d’été qui règne dans l’air et qui me détend. Qu’est-ce que cela fait du bien après toutes ces émotions et inondations observées chez nos « voisins » !

Au loin, le ciel s’assombrit, un peu opaque. Un orage se prépare-t-il encore ? Je pourrais voir cela comme l’annonce d’une drache monumentale sur ma balade digestive, je pourrais m’inquiéter et rentrer prestement… Mais ai-je vraiment peur de me retrouver trempée ? Certes, la sensation n’est pas agréable et je risque un rhume… Mais au fond de moi, je ne m’en fais pas. Et puis, mon intuition me dit que j’aurai seulement droit à une petite pluie et que cela ne m’atteindra pas plus que cela. Ceux qui s’intéressent un peu au développement personnel reconnaîtront là le principe qui conseille de garder confiance et persévérance face aux mauvais moments qui s’annoncent dans la vie…

Bien sûr, je peux me tromper et finir par le regretter. Nous l’avons vu, il y a de quoi être surpris par les événements, parfois. Nombre de Belges ont été pris au dépourvu par l’ampleur des dégâts des eaux ces jours-ci, par exemple…

Mais ici, cette météo orageuse me fait plutôt penser à la situation sanitaire actuelle en Europe. À l’heure où j’écris ces lignes, les choses s’annoncent fatigantes, mais j’ai le sentiment qu’on se débrouillera. Toujours. Donc, ne nous prenons pas la tête outre mesure et profitons comme on peut. 

Ces derniers temps, je reçois des retours fort sympas de votre part, chers lecteurs : vous êtes de plus en plus nombreux à me dire à quel point vous appréciez ma vision bienveillante de la vie et je suis ravie que cela vous plaise ! Car c’est l’objectif : vous partager un enthousiasme motivant pour faire face aux difficultés.

Cette façon d’aborder les choses, je l’ai éprouvée pas mal de fois au fil des ans et je suis sûre que certains d’entre vous aussi. Il s’est passé de nombreux moments où j’étais bien, où j’avais le sentiment que ça allait se corser mais que je m’en sortirais quoi qu’il arrive. Par exemple, lorsque j’avais quelques missions anthropologiques qui se profilaient à l’horizon, mais que la paperasse et les budgets me demandaient d’attendre quelques mois avant de pouvoir les réaliser… Ou lorsque mes contrats se sont terminés avant que j’aie eu le temps de trouver autre chose… Ou encore lorsque j’ai mal calculé un devis long terme et que je suis restée coincée avec ça quelques mois… Franchement, dans ces cas-là, l’intérim m’a bien aidée.  

Faire face à des problèmes, cela fait partie de la vie et on n’arrive pas toujours à rester branché sur son intuition… Mais d’expérience, je sais que c’est toujours mieux de faire de son mieux, faire face, ressentir au fond de soi tout ce dont on est capable et mettre en place des actions concrètes pour y arriver, petit à petit. Comme la fois où j’ai commencé à rédiger un blog et à suivre une formation en marketing digital afin de pouvoir réaliser d’autres missions que celles pour les archéologues ou les magasins. Ou quand j’ai préparé une belle série d’échantillons de textes pour les présenter à diverses agences de communication… Ce mois-ci est aussi un bel exemple puisque je passe beaucoup de soirées et week-ends à mettre en place différentes choses afin de reprendre mon activité de rédactrice en freelance et poursuivre en parallèle mon travail à mi-temps au sein de l’équipe Inside Communication… 

Bref, dans la vie, courageons.

La suite au prochain épisode… en août !

Chronique d’une Sans Emploi Fixe par Hélène Déom | pour L’Info de la Région 2021 | SEMAINE 30

Publié par Hélène M.A. Déom

Une femme du 21e siècle… Une entrepreneure slasheuse qui s’assume et s’exprime. Une philanthrope enthousiaste qui aime réfléchir sur les différents domaines de la vie (job, amour, santé, lifestyle…). Une passionnée de partages empathiques et bienveillants d’histoires de vie. Mon nom est Hélène Déom (vu que nous sommes 2 dans ma province, j’utilise souvent mes deuxièmes prénoms M.A.). Aspirante écrivaine depuis mes 16 ans, j’ai découvert le monde en étudiant à l’université… Mais peu importe mes diplômes, ma “carrière” évolue et varie d’une année à l’autre. Citoyenne du monde et mangeuse “compliquée”, je me nourris de produits glutenfree et dairyfree, comme disent les Anglais. Aujourd’hui, j’ai 30 ans et j’écris autant pour vivre que pour réfléchir à la vie… Si tu aimes ce que je rédige, laisse-moi un commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :